AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 life as a dolce bohemian vita rock'n'roll / jedh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 54

[sun is rising]
In my pockets : keys, cigs, fire, phone, notes, coins.
Friendships:
Availability: français/english, (◊◊◊)

MessageSujet: life as a dolce bohemian vita rock'n'roll / jedh.   Dim 15 Jan - 23:54

   

- jebediah 'jedh' burghs -
trente ans - cuisinier étoilé - straw hat
date, lieu de naissance: c'est l'air de l'arizona sur les terres de redcliff qu'il a embaumé ses poumons lors de son premier souffle, le trois mars 1986. cette ville qui l'a vu grandir, s'épanouir et qu'il a quitté pour d'autres horizons. jedh il pensait pouvoir faire sa vie ailleurs et pourtant le destin a voulu qu'il s'y installe de nouveau. nationalité, origines: américaine, comme bien des générations avant lui. pourtant si l'on remonte assez loin dans sa généalogie on lui trouve des origines argentines du côté de son paternel. statut civil, orientation sexuelle: jedh s'est longtemps laissé séduire par les courbes féminines, les effluves de vanille qui parfument leur corps ensorcelant. il a joué de ses propres charmes pour séduire ces demoiselles qui avaient le don de lui faire tourner la tête, jusqu'à ce qu'il trouve celle qui est parvenu à atteindre son coeur, son âme et non son second cerveau. jedh, il est marié avec cette femme depuis maintenant quatre ans. il pensait leur amour à l'épreuve de la vie et pourtant voilà un an qu'elle s'est envolée lui laissant les papiers du divorce comme dernier souvenir. job, statut financier: une passion dévorante qu'il a su exploiter à des fins professionnels, se créant un avenir au départ incertain. cuisinier de coeur, il y a dans ses doigts et dans son coeur cette magie pure qui lui permet de transformer les éléments en festin. il a vu son travail couronné quatre année plus tôt d'une étoile, une fierté sans égale. il possède un restaurant à philadelphie, abandonné à son retour au profit de cette brasserie qui ne paye pas de mine ouverte il y a six mois à redcliff.  situation familiale: aîné d'une fratrie de deux, jedh n'a jamais porté un réel sens à la famille jusqu'à ce qu'il se décide à fonder la sienne. cette femme formidable auprès de laquelle il était parvenu à s'épanouir lui avait donné des envies qu'il n'imaginait autrefois pas. il s'était entrevu dans une maison finement décorée, des rires d'enfants égayant l'atmosphère. mais ce n'est pas arrivé et ça n'arrivera sans doute jamais. traits de caractère: affectueux, ambitieux, appliqué, attentionné, bagarreur, bienveillant, borné, dévoué, fier, galant, impliqué, impulsif intègre, jaloux, loyal, obstiné, passionné, perfectionniste, pointilleux, protecteur, romantique, spontané, susceptible, vrai. avatar, crédits: matthew daddario, tumblr.

- it's these expressions you never give -
(001.) jedh a vécu une enfance heureuse et sans grand trouble. épanoui au sain d'une famille aimante et chaleureuse, il n'a jamais manqué de rien autant sur le plan financier qu'émotionnel. parce que même si l'argent ne coulait pas à flot, ils savaient se contenter de ce qu'ils avaient dans les valeurs que leur ont inculqué leurs parents. jedh, c'était ce gosse trop charismatique, cette gueule angélique que l'on désirait croquer tout en sachant que ses charmes étaient capables de nous bouffer. et il en a joué, de tout ça, lorsque ses hormones étaient devenus sa raison de penser. il en a joué, manquant presque d'en abuser. il se donnait un style, jedh. un style de garçon revêche et mystérieux, à fredonner quelques airs sur le son d'une guitare, parce qu'il savait que c'était tout ce qui plaisait aux demoiselles. (002.) depuis tout petit, jedh traînait dans les pates de sa tante décédée bien trop tôt. c'est elle l'essence même de sa vocation. elle lui a transmis cette passion culinaire devenu plus qu'un gagne pain aujourd'hui. c'est tante haley qui lui a appris toutes ces bases qui lui ont permis de devenir ce chef étoilé qu'il est désormais. et, à chaque nouveau plat, c'est une pensée vers le ciel, un baiser, un regard. c'est par ce geste qu'il cherche l’approbation d'une femme qu'il aimerait tant récupérer aux anges. (003.) clive c'est son tweedle dee alors qu'il est son tweedle dum. à deux, ils formaient ces jumeaux démoniaques prêts à conquérir le monde, à qui rien ne résiste. ils se sont aimés comme des frères allant jusqu'à lier leur sang étant gamins. et c'est sans nul doute parce que jedh l'a autant aimé qu'il le déteste à en mourir aujourd'hui. une haine proche de la folie qui s'anime à chaque échange furtif de regard, à chaque fois qu'il repense à ses lèvres s'écrasant sur celles charnues et délicieuses de sa belle. (004.) jedh, il pensait pas être un jour capable d'aimer autant une personne. d'un amour inconditionnel et aussi pur que celui qu'il éprouve à l'égard de sa femme. harlow. c'est dingue comment une personne peut débarquer dans votre vie et s'emparer de votre coeur en un battement de cils. parce que c'est ce qu'il s'est passé : jedh il en est tombé amoureux dès le premier regard. un coup de foudre qui aurait pu les mener à leur perte. une chute libre qu'il ne pensait jamais voir arriver, et pourtant ... le destin c'est bien joué de lui. malgré tout, harlow restera la seule femme qu'il aimera avec tant d'intensité. elle l'a changé, métamorphosé, laissant sa véritable personnalité se dévoiler au grand jour. cet homme si doux et généreux qui sommeillait en lui, souffre désormais, regrettant le bad guy qu'il était plus ou moins autrefois. (005.) harlow, c'est bien la seule femme avec qui il songeait avoir des enfants. s'il n'avait jusqu'alors jamais vraiment songé à former une famille à son tour, c'est à son contact qu'il a vu son avenir se transformer, révélant une maison animée par les rires enfantins. mais ce n'est jamais arrivé. ils ont essayé pourtant, longtemps, trop. mais sans doute pas assez, pas correctement. jedh, il s'était dit que c'était ce combat qui l'avait fait fuir, jusqu'à ce qu'il se remémore ces pilules cachées, ces médicaments. alors il en est venu à la conclusion certaine qu'elle ne désirait pas fonder tout comme lui une famille à ses côtés. qu'elle n'était tout bonnement plus heureuse avec lui et qu'elle rêvait d'un ailleurs, d'un monde sans lui. et qu'elle est partie, sereine, former sa tribu avec un autre. (006.) jedh c'était plus qu'une larve. c'était un cadavre qui se nourrissait peu et qui buvait trop. aujourd'hui il reprend des couleurs passant du gris si brumeux, à un beige encore trop pâle. il se fait, doucement, à cette vie sans elle, même si le soir venu il s'écroule sous le poids de la tristesse et de la solitude. il n'y arrive simplement pas, parce que le monde sans harlow n'a plus aucune saveur. (007.) à son retour, jedh a renoué avec son passé et certains fantômes sont venus le hanter. c'est le cas de cette charmante surie, demoiselle avec qui il a vécu une relation aussi tumultueuse qu'expéditive. il s'est pourtant tout de suite souvenu de ce regard pétillant, de ces joues généreuses et de ce derrière rebondi. et si elle est bien décidée à renouer avec lui, ce n'est pas réellement l'avis de jedh qui n'a de cesse de penser à harlow. pourtant l'annonce choc de sa paternité change étrangement la donne. lui, père d'un gamin de sept ans, découvre progressivement la joie d'avoir un enfant et, dans cette expérience nouvelle il se rapproche de celle qui a neuf mois durant porté leur noah. (008.) jedh fume, beaucoup trop. il ne s'en rend désormais plus compte et parfois il lui arrive de s'en griller une à peine la précédente écrasée. il sait que cette dope nuit à sa santé, mais aujourd'hui elle est bien le cadet de ses soucis. s'il s'était toujours promis d'arrêter de fumer le jour où ils auraient un enfant, sa rencontre avec noah n'a en rien changé la donne. il fume, toujours autant si ce n'est plus encore. à côté de ça, jedh a toujours été un amateur de bons vins. pourtant ce n'est pas dans cet alcool qu'il juge trop doux et fin, qu'il noie sa peine. addict à son bon vieux scotch il a des semaines durant transformer son sang en un épais liquide brunâtre imprégné de cette odeur forte et brute. (009.) dans ses nuits les plus sombres il revoit ces deux visages se rapprocher l'un de l'autre. et dans un cri de désespoir il se réveille en sueur, le coeur battant et les yeux gorgés de sang. parce que jedh est bien loin de connaître cette vérité qui se cache derrière l'horreur de ce baiser échangé à la volée. il ne connaît rien de ce subterfuge visant à le forcer à signer des papiers qu'il a depuis bien longtemps abandonnés au fond d'un tiroir. (010.) jedh, il se refuse de signer le divorce. il en est incapable car cela signifierait tirer un trait sur cette femme qui représente toute sa vie. parfois il lui arrive même de songer que signer ces papiers reviendrait à signer son arrêt de mort, un pact avec le diable, lui léguant tout ce qui lui reste de son âme. (011.) séparé et non divorcé, jedh porte toujours son alliance à son annulaire. si autrefois il ne portait aucune attention à cet anneau argenté, aujourd'hui tout est différent. cette simple bague en or blanc représente le dernier lien qui le relie à harlow d'une façon aussi métaphorique que réelle. parce qu'il représente cet engagement qu'il pensait éternel, ce oui plein d'amour et de promesse. et que jamais il ne serait capable de se défaire de fil invisible qui le rattache à elle.  (012.) la famille hartley n'a eut de cesse de le surprendre. s'il les trouvait aux premiers abords étranges il est aujourd'hui fasciné par leur moral et leur gentillesse. il sait qu'il ne devrait pas, mais il reste toujours proche des soeurs d'harlow, d'une façon peut être perverse et tortueuse, certes. il ne les voit pas souvent, mais ce qu'elles lui racontent le rassure tout autant que ça l'effraie. il ne sait plus que croire. il ne sait plus s'il doit continuer à espérer ou se rendre à l'évidence qu'elle ne reviendra pas. ce qu'il sait pourtant c'est qu'elles se gardent bien d'avouer des secrets intimes, des détails qui régleraient pourtant toute cette histoire de divorce inutile. (013.) jedh, bien décidé à ne plus quitter redcliff avant un bon moment, a ouvert il y a quelques mois un nouveau restaurant. bien loin du chic de l'ancien, celui-ci est sans prétentions. la nourriture est goûteuse, délicate et inégale en matière de rapport qualité/prix. et pourtant.. jedh est bien incapable d'innover. il n'est plus ce chef débordant d'imagination et de ferveur. et, dans ce retour aux sources, c'est son étoile scintillante qui se ternit, menaçant de lui est retiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 54

[sun is rising]
In my pockets : keys, cigs, fire, phone, notes, coins.
Friendships:
Availability: français/english, (◊◊◊)

MessageSujet: Re: life as a dolce bohemian vita rock'n'roll / jedh.   Dim 15 Jan - 23:54

un.
(harlow, clive)


Dernière édition par Jedh Burghs le Dim 15 Jan - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 54

[sun is rising]
In my pockets : keys, cigs, fire, phone, notes, coins.
Friendships:
Availability: français/english, (◊◊◊)

MessageSujet: Re: life as a dolce bohemian vita rock'n'roll / jedh.   Dim 15 Jan - 23:54

deux.
vous faites pas prier, venez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: life as a dolce bohemian vita rock'n'roll / jedh.   

Revenir en haut Aller en bas
 
life as a dolce bohemian vita rock'n'roll / jedh.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cette opération consistait à quoi ?
» Boutique collection vêtements Kana?
» Dior Addict Lipstick de Christian Dior (BE ICONIC)
» Dorothée Rock'n roll show 93 sur IDF1 le 31/12 !
» 50's rock and roll & rockabilly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: chapter two/ shadow of love :: talk about fire all night :: scream in the holy light-
Sauter vers: