AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Doubt kills more dreams than failure ever will. (miles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Doubt kills more dreams than failure ever will. (miles)   Mer 14 Déc - 14:15


- miles pierce -
trente ans - avocat - straw hat
date, lieu de naissance: sept juillet 1986 à los angeles, ca. nationalité, origines: américain avec de lointaines origines galloises. statut civil, orientation sexuelle: célibataire et hétérosexuel. job, statut financier: son métier lui permet de vivre de manière plus que confortable, il ne manque de rien et pourrait se permettre de vivre sans travail pendant un petit moment. situation familiale: une famille unie, deux parents qui s'aiment toujours après tant d'années de mariage, une petite sœur pour qui il tuerait (et qui a des amies qu'il apprécie tout particulièrement), un frère aîné beaucoup trop moralisateur pour qu'il apprécie sa compagnie. traits de caractère: difficile à cerner, ambitieux, peut se montrer très acerbe et blessant lorsqu'il est dans un mauvais jour, pas du genre à se prendre la tête pour un oui ou pour un non, il agit souvent avant de réfléchir, charismatique, charmeur, faible face à la beauté des femmes avatar, crédits: jamie dornan, timeless, tumblr.
- it's these expressions you never give -
01. Contrairement à lui, les parents de Miles ont toujours été de grands rêveurs, persuadés qu’ils pouvaient vivre de leur passion, qu’ils pouvaient eux aussi avoir leur rêve américain. Pendant de longues années, sa mère a essayé de percer au sein d’une des industries les plus renommées de Los Angeles, le cinéma. Mais malgré tous ses efforts, elle n’a jamais réussi à obtenir le moindre rôle significatif dans un film au moins correct. Quelques apparitions dans des séries b et des sitcom plus ridicules les uns que les autres. Quant à son père, il était un écrivain raté qui s’est finalement mis au journalisme people pour subvenir aux besoins de sa famille. Autant dire qu’ils ont tout fait pour que leurs enfants aient la fibre créative, pour qu’eux, aient les moyens de réaliser les rêves qu’ils n’avaient jamais pu atteindre. 02. Mais Miles n’a jamais pensé de la sorte, il n’a jamais pensé à faire une carrière dans le domaine de l’art. Cela comportait bien trop d’incertitudes, bien trop de fins de mois difficiles, bien trop d’espoirs que la vie fauchait sur son passage. Non, contrairement à ses parents, Miles a toujours eu une vision réaliste des choses. C’est de cette manière qu’il est devenu avocat, de cette manière qu’il a choisi d’exercer un métier qui lui permettrait d’être à l’abris financièrement, un métier qui ne mettrait pas en danger son éventuelle famille. Et puis, même s’il lui arrive de temps en temps d’aller au travail à reculons, la plupart des jours, ça lui plait, vraiment. Pas toute la partie de veille et de recherche, non, ça il le laisse aux stagiaires et aux assistants juridiques, non, plutôt la partie où il est sans cesse dans le conflit, que ce soit lors d’un plaidoyer, d’une négociation, ou lorsqu’il doit recadrer ses clients. 03. Il a quitté Lors Angeles pour l’Arizona dès sa première année de faculté, à Phoenix, et depuis, il n’a pas quitté le coin. Il est très satisfait de sa vie ici et l’entreprise qui l’a recruté une fois son diplôme obtenu lui offre des avantages qu’il aurait bien du mal à trouver dans n’importe quel autre cabinet. 04. Pourtant, il n’a pas toujours été si épanoui ici. Il y a quelques années, il a mis enceinte une fille qu’il fréquentait de temps en temps. A des années lumières de vouloir être papa, il a d’abord fait tout ce qui était en son pouvoir pour la convaincre d’avorter, sans succès. Au fil du temps, il a fini par accepter la situation et a même promis à la future maman qu’il ferait tout pour la soutenir, qu’il donnerait tout l’amour possible à cet enfant et qu’il était même prêt à fonder une famille avec elle pour élever ce gamin dans les meilleures conditions possibles. Et alors qu’il en était même arrivé à déborder d’enthousiasme pour ce bébé, la mère eut un accident de voiture. 05. Si celle qui allait être mère a survécu à cet accident, ce ne fût pas le cas de l’enfant qu’elle portait en elle. Amer, Miles ne lui a jamais pardonné et la tient pour responsable de la perte de leur enfant (même si elle n’était pas celle en tort lors de l’accident). Il ne lui adresse quasiment plus la parole depuis ce tragique événement. Probablement l’épisode le plus douloureux qu’il ait eu à surmonter. 06. Même si son travail demande une grande rigueur, Miles a tendance à se foutre de plus ou moins tout. Il vit sa vie comme il l’entend et il ne supporte pas de devoir suivre des lignes directrices, encore moins les ordres de ses supérieurs ou les pseudos conseils de son entourage. C’est un grand garçon, il estime n’avoir besoin de l’aide de personne pour réussir. 07. Beaucoup de gens vont diront de Miles qu’il a un grand sens de l’humour, qu’il est drôle. La vérité c’est surtout qu’il utilise le sarcasme à foison et que la plupart des personnes prennent ça pour des blagues, alors qu’il ne fait qu’exprimer le fond de sa pensée. 08. S’il fait du sport plusieurs fois par semaine pour s’entretenir, son hygiène de vie n’est clairement pas recommandée. Il dort très peu, quatre ou cinq heures par nuit, grand maximum, fume clopes sur clopes au boulot et finit la plupart de ses soirées un verre à la main. 09. Mais son plus grand vice reste incontestablement l’amour ou plutôt le désir qu’il éprouve envers les femmes. Il a bien du mal à résister aux charmes d’une belle femme et succombe régulièrement, enchaînant les relations sans lendemain. 10. Les relations sérieuses, il a essayé, ça ne lui a jamais vraiment réussi. Probablement parce qu’il n’a jamais trouvé la bonne personne. Celle qui ne lui donnerait plus envie d’aller voir ailleurs et d’enfin embrasser ce concept étranger qu’est la fidélité. 11. Miles est quelqu’un de très impatient, il veut tout, tout de suite. Il ne supporte pas de devoir attendre pour quoique ce soit. De l’addition au restaurant au rendez-vous professionnel en passant par l’augmentation bien méritée. C’est d’ailleurs un de ses défauts qui irrite le plus son entourage. 12. Si d’un point de vue professionnel, il sait exactement ce qu’il veut et où il va (son plan de carrière est déjà tout tracé, ambitieux qu’il est), sur le point de vue sentimental, c’est le flou le plus complet. S’engager ou non, fonder une famille ou non, il n’a aucune idée de ce dont il a envie. Pourtant, sa famille et ses amis ne se font pas prier pour l’emmerder à ce sujet. Tout juste trentenaire, ils attendent tous de lui qu’il se range enfin, qu’il pense enfin à songer à son futur, mais son fort côté hédoniste l’attire toujours vers ces petits plaisirs de la vie qui s’opposent diamétralement à l’engagement que l’on attend de lui. 13. S’il adore son travail, il a pour projet de prendre une année sabbatique dans un futur proche. Il rêve de prendre le temps de visiter les merveilles de ce monde, de voyager encore et encore, de profiter de la vie partout sur le globe tant qu’il est encore en âge de le faire. Ce rêve, il le tient probablement de ses parents, une des rares choses qu’il partage avec eux. 14. Les rapports avec son frère aîné sont tendus depuis plusieurs années déjà. Ce dernier n’a jamais approuvé le style de vie de Miles et son rapport aux femmes. Miles, lui, le voit comme un vieux conservateur dans le corps d’un jeune. Ce n’est qu’un aigri moralisateur qui estime que seule sa manière de vivre est respectable, jugeant avec dédain toutes les autres. Miles s’est souvent demandé s’ils étaient de la même famille. Son frère n’avait pas de points communs avec lui et encore moins avec leurs parents, un parfait étranger au sein d’une famille éduquée par deux hippies rêveurs. 15. S’il n’a pas choisi de suivre la voie tracée par ses parents de faire de l’art son métier, il éprouve tout de même une passion pour tout ce qui touche à la culture urbaine, dans toutes ses formes. Il consacre une bonne partie de son temps libre à dénicher des petites pépites, dans la musique, le cinéma, la peinture, l’écriture, peu importe.


Dernière édition par Miles Pierce le Mer 14 Déc - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Doubt kills more dreams than failure ever will. (miles)   Mer 14 Déc - 14:17


- liens -

grace coleman - chantage, ambiguïté, complications et affection.


- rps en cours -

ft. nom du personnage - titre du rp


- rp terminés -

ft. nom du personnage - titre du rp


- rp à venir -

ft. nom du personnage
Revenir en haut Aller en bas
 
Doubt kills more dreams than failure ever will. (miles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dupe stellite dreams
» Nouvelle série JLA : "Dreams 1 Rêve 2 Vies" 06/01/2014
» quad cham pale
» Tout mon maquillage hors MAC ! (MAJ 29/08/2008)
» Fards à paupières VELUXE PEARL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: chapter three/ after the rainbow :: version une-
Sauter vers: