AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (w/eddy) Première rencontre sous le signe du cauchemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: (w/eddy) Première rencontre sous le signe du cauchemar   Lun 12 Déc - 22:44

Nous sommes seulement à la moitié du mois et tu n'as déjà plus une tune, plus rien même pas de quoi te payer à manger, le frigo est totalement vide et tes colocataires savent très bien que c'est à ton tour de faire les courses. Tu cherchas dans tous tes sacs, à la recherche d'un billet, un tout petit billet. Tu te laissas tomber sur le lit, en poussant un long soupir. La seule solution, c'était tes parents, tes putains de parents que tu ne voulais plus voir. Tu enfilas un jean déchiré au niveau des genoux pour bien les faire chier et un débardeur à l'effigie d'un vieux groupe de rock totalement mort. Tu embrassas tes colocataires leur expliquant que tu allais trouver une solution pour bouffer ce soir. Tu montas dans ta voiture pour te rendre chez tes parents, tu étais totalement énervée, tu savais déjà comment ils allaient te recevoir. Toi leur petite fille qui buvait, qui se droguait et qui pensait seulement à faire la fête. Tu roulais vite sans doute trop vite. Ton téléphone sonna, c'était Milly qui te demandait si vraiment, tu allais chez tes parents. Elle te connaissait par coeur et un sourire s'affichas sur ton visage de gamine. L'immeuble de tes parents était devant toi, cet immeuble sans vie, moche à souhait. Tu restas dans la voiture quelques minutes, pour te fumer une cigarette, tu fermas les yeux, tu n'étais vraiment pas prête à affronter tes parents, mais il le fallait. Tu connaissais par coeur le code de l'immeuble, tu avais encore les clés, d'ailleurs, il fallait que tu leur donne se foutue trousseau. Tu entendis des drôle de bruit dans la chambre de tes parents, mon dieu à leur âge les deux couchaient encore ensemble, tu entras dans la chambre comme si tu étais chez une amie " Maman j'ai besoin de fric". tu levas les yeux vers le lit quand tu vis que l'homme avec ta mère n'avait vraiment pas l'âge d'être avec une femme de l'âge de ta mère " OH MON DIEU, VRAIMENT MAMAN". Tu attrapas le mec par les cheuveux pour le mettre en dehors de la chambre et fermas la porte de la chambre et regardas l'homme avant de lui lancer un chiffon pour casser son sexe " Tu as quel âge ?". Tu le regardais assez mal, pour tout dire tu avais juste envie de l'enfoncer contre un mur
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: (w/eddy) Première rencontre sous le signe du cauchemar   Lun 12 Déc - 23:53

Distributeur de courriers. Lui il est que ça. Un distributeur de bonnes, mais surtout de mauvaises nouvelles. Il arpente la ville, ou plutôt son secteur tantôt en scooter, on repassera pour la classe, tantôt à vélo, se la jouant sportif du dimanche. 'Fin vous imaginez la scène. Tournée inhabituelle. Eddy remplace pour la deuxième semaine consécutive un collègue soit disant malade, qu'il soupçonne plutôt d'être parti s'la couler douce sur la côte ouest. Il commence à connaître le périmètre, et les personnages à qui il doit taper la causette. Du p'tit vieux qui n'a que pour seule occupation de se plaindre h72, à la petite jeunette bien mignonne du troisième, en passant par les mamies en manque, d'un peu partout. Au fond c'est à peu près toujours la même chose.  

Puis arrive le moment fatidique où il tombe sur les cas qu'il aime nommer : classés x. Ces fameux cas où des femmes mariées lui font les yeux doux, le regard débordant de cette soif bestiale, de cette frustration rugissante, Face à des situation si délicates, Eddy ne peut rester planter là comme le dernier des cons. Non, Eddy, en enfant bien éduqué qu'il est, se doit de voler au secours de ces âmes, certes ridées, mais bien avant tout en détresses. Il se doit d'agir et de combler le vide laissé par un mari plus aussi performant qu'auparavant. Voyez-vous? Eddy est une âme charitable, il ne pourrait laisser un cœur dans la misère. Alors il entre dans cette petite demeure plutôt charmante du centre-ville, se laissant amadouer par de douces paroles et de légères caresses, et finit, bien sûr sans le vouloir dans le lit de ladite personne. Eddy a toujours eu un faible pour les femmes mûres. 'Fin ça c'est ce qu'il raconte quand il est avec l'une d'entre elles. Quand il est avec une jeunette, son discours se fait quelque peu différent. Passons. Il passe du bon temps et c'est peut-être ça le principal. Parce que, bien qu'elle est de la bouteille, la dame s'agitant au rythme de ses hanches est loin d'être rouillée. Ah ça non. La mamie s'amuse, ou du moins s'amusait, jusqu'à ce qu'une fusée débarque en plein moment torride. La gêne ultime quand Eddy comprend qu'il s'agit en fait d'la fille de la propriétaire... Il se laisse traîner par les cheveux, attrapant la serviette qu'elle lui lance au vol, l'attachant solidement autour de sa taille. Loin d'être confus, le garçon est plutôt amusé de la situation, et ne s'en cache nullement. « molo la naine » Son regard se plante dans le sien, ne pouvant retenir un rire face à la colère de la petite. « tu devrais apprendre à frapper avant d'entrer si tu veux mon avis » dit-il en haussant les épaules, sourire en coin « à moins que tu veuilles te joindre à nous? » Eddy quand on te dit de réfléchir avant de l'ouvrir, il se passe quoi dans ta foutue tronche pour que t'interceptes pas le message?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: (w/eddy) Première rencontre sous le signe du cauchemar   Mar 13 Déc - 1:17

Ta mère venait de se taper un jeune, en plus d'être conne, elle trompait ton père. Tu bouillais, une envie de tout casser,une envie de foutre en l'air cette baraque de merde, de foutre en l'air sa vie, ta vie, cette vie que tu n'avais pas choisie, cette vie que tu subissais tous les jours. Tu ne te tournais pas , non tu n'avais pas à être gênée et puis des hommes nus tu en avais vu des tonnes. Ta mère voulue sortir de la chambre " Toi tu restes dedans pour le moment et merde habille-toi". Oui tu parlais comme si ta mère était un chien et encore tu parlais mieux à tes animaux. Tu refermas la porte avec violence, toute la violence que tu contenais depuis tant d'années. Tu lâchas un soupir, un énorme soupir pour te calmer, oui il fallait vraiment que tu te calmes. Un rire s’échappa de ta bouche, tu t'avanças doucement vers lui et plus tu t'avançais plus tu voyais son visage d'ange enfin en apparence. Tu le pointas-tu doigt " Je t'interdis de me parler ainsi, peux être que ma mère aime être traitée de n'importe quoi par un sale gamin, moi c'est pas mon cas". La colère pouvait se sentir dans ta voix mais aussi sur ton doigt pointé vers lui, tu tremblais mais pas de peur, en aucun cas mais de rage. Ta mère, vraiment, il venait de se taper ta mère. Non tu étais dans un cauchemar, un putain de cauchemar comme tu en faisais souvent. Tu le plaquas contre le mur, tu te demandais souvent ou tu trouvais cette force "Toi tu devrais apprendre à fermer ta grande bouche". Tu ne le lâchais pas et te rapprochais de lui " Tu es tellement con à ce point que tu peux te taper que tes vieilles peaux?". Oui tu insultais encore ta mère mais tu t'en foutais royalement. Elle devait entendre, tu avais honte pour elle, honte pour ton père et aussi honte pour ce gamin "Me taper les restes de ma mère non merci". Tu plantais tes yeux dans les siens et tu jetas un coup d'oeil rapide sur son torse avant de relever tes yeux avec un sourire moqueur "Elle te donne combien ?". ta mère passa la tête par la porte, sans doute pour défendre son plan cul "DEGAGE". Ta mère te regarda avec de gros yeux
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: (w/eddy) Première rencontre sous le signe du cauchemar   Mer 14 Déc - 17:40

Planté devant cette personnification de la rage, Eddy prit le temps, alors que la furie envoyait valser mamie dans sa chambre, d’admirer ce petit bout de femme en colère. Sa voix tremblait, tout son corps à vrai dire tremblait de fureur, de cette rage sans doute contenue depuis quelques temps déjà. Sans trop réfléchir, il attrapa le doigt qu'elle lui tendait d'un geste à la fois doux et lent et le porta à ses lèvres, maintenant son regard dans le sien, s'amusant de ce moment de flottement pour lui faire un baise main bien plus moqueur qu'attentionné. Il ne sut jamais si ce geste fut le déclencheur de la tornade qui suivit, mais il devait l'avouer il ne s'attendait pas à être plaqué contre un mur par cette sorte de poupée taille réduite à force décuplée. Mais loin de regretter ses actes, bien au contraire, il trouvait la situation, bien que cocasse, plutôt agréable. La jeune femme était à croquer et loin de lui l'idée d'imaginer quoique ce soit de tordu entre la mère, la fille et lui. Non ce n'était pas du tout son genre.

Presque collés l’un contre l’autre, Eddy essayait tant bien que mal de focaliser son attention sur les paroles de la p'tite devant lui, chassant ses fantasmes d'un revers de pensé. Il ne pouvait cependant décoller ce stupide sourire de playboy des bacs à sable de sa face. Et bien moins encore quand elle commença à l’insulter lui, et sa pauvre mère. « Il ne tient qu'à toi de le vérifier » balança-t-il d’un ton quasi insouciant. C'était lourd, très lourd, mais Eddy était le lourdaud de base, l’archétype même du gars qui vous fait lever les yeux aux ciels avec un mouvement de recul. Sans pour autant vouloir se décoincer, le gamin se redressa légèrement, suivant le regard de la jeune femme. Un rire s'échappa de sa bouche. Sa phrase était-elle censée provoquer une quelconque gêne ou colère au fond de lui ? Car Eddy ne ressentait pour ainsi dire... Rien. Ou tout juste l'envie de rire encore plus fort. « De toute évidence, plus qu'à toi ma jolie » Il leva les épaules dans un geste désolé, toujours ce rictus satisfait aux coins des lèvres et d’un geste peut-être un peu sec se dégagea de l’emprise de la gamine. « Enchanté d’avoir fait ta connaissance Chuck » Oups, il n’était pas censé connaitre ce genre d’information. Tant pis. Il ouvrit la porte de la chambre et s’y engouffra, ignorant royalement mamie rombière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (w/eddy) Première rencontre sous le signe du cauchemar   

Revenir en haut Aller en bas
 
(w/eddy) Première rencontre sous le signe du cauchemar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première mines
» Amethyste sous mon oreiller.. glups !!
» La première femme médecin voilée à Aulnay sous bois
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: chapter three/ after the rainbow :: version une-
Sauter vers: