AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 freeze you out /dahlia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 70

MessageSujet: freeze you out /dahlia   Lun 12 Déc - 13:27


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Ce matin, Parker s’était levé tôt. Il était allé courir environ une demi-heure pour se relaxer et se vider la tête. Il était entré tard hier soir pour ne pas croiser Dahlia. Il avait donc dit à Diego qu’il devait travailler tard. En réalité, il était allé boire un verre avec un collègue. Il pensait que ça lui ferait du bien de s’éloigner, mais ce n’était pas aussi simple. Il se rabattait alors sur ce qu’il aimait le sport. Cela lui fit du bien pendant quelques dizaines de minutes, mais dès qu’il rentra à la maison il senti cette tension revenir. Il fila sous la douche rapidement avant d’aller dans la cuisine se préparer à manger. Il avait vu le petit mot de Diego qui lui disait qu’il était allé plus tôt pour s’entraîner. Il était fier de son investissement. Après tout Diego était aussi son client en plus d’être son meilleur ami. Par la suite, Parker entendit Dahlia arrivée derrière lui. Il ne pouvait la confondre avec Diego. Son pas était léger, mais tout en retenu. Elle semblait tendue de venir le voir comme si elle avait envie de faire quelque chose, mais qu’elle n’osait pas. Elle s’attendait sûrement à ce qu’il se retourne et qu’il l’embrasse, mais ça n’était pas dans ses plans. Parker n’avait pas envie de faire comme d’habitude et de profiter de l’absence de son ami pour voler quelques baisers à la jeune femme. Il en avait assez de devoir se cacher, mentir et même si elle ne devait pas le savoir il était finalement très sérieux lorsqu’il lui avait donné cet ultimatum. Il ne s’était jamais senti aussi proche d’une femme depuis des années et il sentait que leur relation ne pourrait pas continuer s’il continuait ainsi. Il pouvait voir le mur arriver et il devait essayer de l’arrêter. Maintenant il ne pouvait pas obliger Dahlia à le suivre dans cette direction. Il savait combien elle tenait à son frère, combien elle ne voulait pas le décevoir à nouveau. Lu aussi craignait de connaitre sa réaction, mais il ne supportait pas le mensonge. Il avait l’impression de le trahir. « Si tu cherches Diego, il est déjà parti pour l’entrainement. » Lui lança Parer tout en continuant à préparer son petit déjeuner. Il ne l’a regardait pas parce qu’il savait que ça serait beaucoup plus difficile de rester éloigné s’il plongeait son regard dans le sien. Dahlia avait une certaine influence sur lui, mais il devait s’en tenir à ce qu’il avait dit. Il ne pouvait pas lui dire une chose et faire son contraire, il ne voulait pas envoyer le mauvais message. A la place, il se montrait distant et froid. Il ne fallait cependant, pas croire que c’est si facile que ça pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Lun 12 Déc - 17:50


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

depuis quelques jours, l’ambiance était tendue. si diego semblait aveugle et ne pas s’en rendre compte, dahlia s’en apercevait bien. certainement parce qu’elle le subissait en premier lieu pour la simple et bonne raison que parker, le colocataire de son frère et officieusement, son amant également, lui avait posé un ultimatum. en parler à diego ou passer outre la relation naissante entre eux. dahlia était partagée. d’un côté, il y avait son frère, celui qu’elle considérait comme son sauveur. sans lui et en rupture sociale avec ses parents, dahlia aurait été dans un sacré pétrin à la sortie de la clinique dans laquelle elle avait été enfermée pendant un an. de l’autre, il y avait parker, le meilleur ami de son frère, ce brun ténébreux qui l’apprivoisait et l’acceptait telle qu’elle était. dahlia, encore en pyjama, contrairement aux deux hommes de l’appartement, sportifs et lève-tôt, s’aventura dans la cuisine, son estomac n’y tenant plus mais également pour devoir prendre ses médicaments qui demandaient un horaire fixe. ses pas étaient feutrés, mesurés. dahlia n’osait pas dire mot et finalement, ce fût le brun qui prit la parole en premier. il ne lui fit aucune salutation et embraya directement sur le sujet pourtant fâcheux entre eux, diego. pas un regard, pas une attention. le cœur de dahlia se serra alors que pour lancer la machine à café, elle était contrainte de se poster à ses côtés, si proche mais si loin à la fois de lui. « je sais bien, merci », articula-t-elle assez sèchement, plus qu’elle ne l’aurait voulu. etant un sportif, l’emploi du temps de son frère ne changeait jamais car il devait se tenir à un rythme rigoureux pour ne pas relâcher ses efforts. en attendant que son café se fasse, dahlia tendit la main vers ses boîtes de médicaments, impeccablement rangées. c’était une véritable contrainte pour elle que de les prendre mais elle n’avait pas le choix ; de plus, diego veillait au grain d’une façon quasi-militaire. dahlia sortit précautionneusement les pilules pour le matin pour les disposer sur le plateau de son petit déjeuner. « tu as prévu quelque chose, ce matin ? », demanda-t-elle plus doucement. elle ne pouvait pas s’en empêcher. bien qu’il soit froid avec elle depuis plusieurs jours déjà, dahlia n’y parvenait pas totalement. elle éprouvait trop d’affection à l’encontre de parker. toujours pas un regard. dahlia soupira. c’était difficile, tellement ! « tu ne crois pas qu’on devrait en parler, parker ? », finit-elle par demander en soupirant, las.  
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Lun 12 Déc - 21:07

Parker n’en revenait pas que la seule fois où il a envie d’être sérieux, de bien se comporter c’est la fille qui refuse. Il commençait à se demander si ce n’était pas son karma qui le punissait pour son passé de don juan. Il aurait mieux fait de ne jamais s’approcher de la jeune femme et de continuer sa route. Avant elle il n’aurait jamais eu l’idée de vouloir s’engager officiellement dans une relation. Maintenant c’était trop tard et il ne pouvait pas faire machine arrière. Bien entendu il ne connaissait pas les raisons de sa réticence. Tout ce qu’il savait c’est qu’elle manquait de confiance en lui et ça ne lui plaisait pas. Il ignorait le reste et c’était sûrement mieux ainsi. Parker n’accepterait jamais de passer en second dans le cœur d’une femme et ça le ferait sans doute fuir plus vite que la lumière. Parker avait besoin de temps pour réfléchir, pour faire le point sur la situation, mais lorsqu’on vit en colocataire avec le fruit de ses questions c’est plus compliqué. Il pensait que Dahlia aurait le respect de s’éloigner puisqu’elle n’avait toujours pas pris de décision, mais au lieu de ça elle essayait de l’embobiner. Comme toujours Dahlia essayait de tourner autour du pot pour justifier ses actions, mais cette fois-ci il n’allait pas se laisser faire. Il en avait assez d’agir dans le dos de son frère, il avait l’impression de lui mentir et c’était désagréable. Il ne lui avait jamais menti et il ne comptait pas commencer maintenant. Son amitié comptait énormément pour lui c’est pour ça qu’il avait lancé un dilemme à la jeune femme. Lorsqu'elle lui demandait ce qu'il faisait il se contenta de répondre : « Non. » Dalhia voulait parler, mais il n'avait rien à dire. Il n'avait pas envie de se relancer dans une dispute. Il avait été clair sur le fait qu'il refusait désormais de se cacher. Il avait donné le choix à la jeune femme de dire la vérité à son frère, de se lancer dans une relation à la vue de tous ou de tout arrêter. Il pensait que c'était simple comme décision, il lui laissait le choix. Il ne savait pas ce qu'elle aurait à dire d'autre. Il n'avait pas envie de parlementer. « A moins que tu ais pris une décision, j'ai dis tout ce que j'avais à dire. » Lui lança Parker toujours sans la regarder. Il n’avait pas envie de le faire parce qu’il risquait de se laisser attendrir et il n’en avait pas envie. Il devait s’en tenir à ce qu’il disait. Il ne serait pas pris au sérieux sinon. Il commençait à s’impatienter d’attendre. A force, il allait devoir prendre son absence de réponse comme une réponse négative. Il ne pouvait pas continuer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Lun 12 Déc - 21:23


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

La réponse de Parker était brève – une simple négation – et froide. Dahlia poussa un soupir tout en gobant l’un de ses nombreux cachets, essentiel à sa bonne santé psychique et mentale. Elle passa une main dans ses cheveux blonds alors qu’il remettait sur le tapis sa volonté d’obtenir une réponse à son ultimatum. Dahlia noua vulgairement sa chevelure blonde tout en s’emparant de sa tasse de café, brûlante, qu’elle reposa brusquement sur le comptoir en secouant la main. Elle suça l’un de ses doigts, engourdi par la chaleur avant d’oser glisser un regard en biais vers le jeune homme. « Parker, s’il te plaît », soupira la jeune femme. Déterminée à ce qu’ils en parlent, à ce qu’il comprenne les raisons de son silence, Dahlia prit le visage légèrement barbu de Parker entre ses mains et le força à la regarder. Elle ne supportait pas son ignorance. Qu’il pose son regard sur elle lui faisait un bien fou bien qu’elle le forçait à le faire. « Diego va … flipper », soupira la blonde. C’était probable dans la mesure où son grand frère s’angoissait énormément pour elle, depuis la découverte de sa pathologie. Il prenait ses soins très à cœur, parfois trop : il n’était pas leur père, après tout. Diego connaissait également mieux que quiconque le passé de séducteur de Parker et elle n’était pas certaine qu’il le cautionne avec elle dans l’équation. Très délicatement, mesurant chaque contact entre la pulpe de ses doigts et la barbe de Parker, Dahlia lâcha le visage du brun. « Je tiens à toi, Parker. Sincèrement. Mais est-ce que tu as conscience de ce que ça implique auprès de mon frère ? ». Au fond, Dahlia n’en savait rien. Ils n’en avaient jamais parlés entre eux, entre frères et sœurs. Robbie, l’ex de Dahlia, ne faisait pas parti du cercle amical de Diego et cela les avaient bien arrangés. « Il est ma seule famille », ajouta-t-elle pour justifier sa peur. En effet, Dahlia avait rompu tout contact avec ses parents, ne supportant plus la pitié dans leur regard face à la maladie.  
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mar 13 Déc - 15:41

Parker n'avait pas envie de discuter avec elle parce qu'il savait qu'elle allait tenter la négociation et il n'en avait pas envie. Il pensait avoir été clair en lui donnant la choix. Soit elle disait la vérité à son frère soit c'était terminé. Dahlia était en train de paniquer à l'idée que Diego aprenne la vérité. Elle ne semblait pas avoir conscience que ça serait pire d'pprendre qu'ils se sont vus dans son dos. Elle avait sûrement l'habitude de mentir, de cacher des choses, mais ça n'était pas son cas. Parker n'avait jamais menti à son meilleur ami avant de la connaître et il n'avait pas envie de continuer. Il se sentait mal à chaque fois qu'il lui parlait et qu'il devait cacher la vérité. On aurait dit qu'elle essayait de le faire culpabiliser. Il n'était pas idiot, il savait que ça serait difficile, mais il n'avait pas envie de continuer sur cette route. « Et est-ce que tu as conscience de ce que ça implique auprès de mon meilleur ami ? » Lui rétorqua Parker. Il espérait qu'elle allait revenir à la raison et comprendre que ça ne pouvait plus durer. Il aurait préféré qu'elle arrête d'essayer de se justifier, mais elle continuait. Il avit compris son point de vue, maintenant c'était son tour. « Qu'est-ce que tu attends de moi ? Qu'on continue à se voir en cachette et que je mente à mon meilleur ami ? » Lui demanda le beau brun. Il avait l'impression qu'elle faisait exprès de ne pas comprendre. Elle ramenait tout à elle sans se soucier de ce que ça pourrait impliquer pour lui. Finalement, il se demandait pourquoi il était étonné. Depuis le début de leur rencontre c'était lui qui prenait soin d'elle, qui s'inquiétait pour elle. Elle ne lui demandait jamais comment il allait. Il avait l'impression que cette relation allait à sens unique et il en avait assez. Il lui avait lancé un ultimatum et maintenant elle refusait d'y répondre, elle cherchait à gagner du temps. « Tu as le choix alors fais ton choix. » Lâcha Parker. Il refusait de continuer à négocier, de rentrer dans son jeu. Il se mura à nouveau dans le silence et continua de petit-déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mar 13 Déc - 18:26


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Parker remit les horloges à l’heure. Dahlia le regarda d’un air ostensiblement choqué, n’ayant pas l’habitude qu’on lui parle ainsi, surtout depuis son hospitalisation. Depuis, on la considérait la plupart du temps comme une enfant et au fond, cela lui allait car cela lui évitait le stress de situations complexes, qui amplifiaient les symptômes de sa schizophrénie. C’était la première fois que Parker agissait ainsi, somme toute en la remettant à sa place. Elle cligna des yeux, interdite avant de baisser les yeux sur ses chaussons, gênée. « On risque de le perdre » articula-t-elle faiblement et le risque semblait plus grand pour Parker. Il semblait plus facile d’en vouloir à son meilleur ami qu’à sa propre sœur que l’on couvait. Parker était sec mais au moins, Dahlia semblait enregistrer le message. Elle haussa des épaules. En quelque sorte, il avait ciblé ses attentes : qu’ils continuent à se voir sans que Diego ne soit au courant. Dahlia se mordit la lèvre inférieure en sentant ses yeux s’embuer. Parmi les caractéristiques de sa maladie, il y avait une sensibilité exacerbée et un besoin d’affection fort. « Parker », commença-t-elle avec hésitation alors qu’il retournait à ses activités, comme si de rien n’était. Elle avala difficilement sa salive tout en posant sa main sur celle du brun, l’arrêtant dans son geste. Elle le fixait, ne lâchait pas son regard, attendant de croiser le sien. En y pensant, ce qui la faisait peur, c’était également le fait d’officialiser une relation, ce qui n’était pas arrivé depuis Robbie, son ex, qui avait fuit en apprenant sa pathologie. Parker était-il conscient de ce que cela impliquait ? Certainement, puisqu’il s’occupait d’elle depuis des mois à chaque mini crise. Mais en cas de grosses crises, arriverait-il à gérer, à supporter cela sur du long terme ? « Arrête d’être aussi froid, s’il te plaît », souffla Dahlia doucement. « Et si on lui en parle, qu’il le prend mal et que toi et moi, ça ne fonctionne pas, qu’est-ce que qu’on fait ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mar 13 Déc - 19:39

A ses yeux, la jeune femme se servait de son frère pour ne pas sortir publiquement avec lui. Elle devait savoir que son frère ne l'abandonnerait jamais. A l'inverse de ses parents qui l'ont souvent laissé de côté, il est resté et la soutenu dans sa maladie. « Tu ne le perdras pas c'est ton frère, s'il t'a soutenu pour le reste, il ne lâchera pas maintenant. Si quelqu'un risque de le perdre c'est moi. » Lui rappela Parker. Il était prêt à le faire pour la vérité, pour la franchise, mais aussi pour les beaux yeux de Dahlia. Ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti quelque chose d'aussi fort malheureusement ça ne lui réussissait pas. Il se demandait pourquoi il se battait pour que sa marche puisque la jeune femme n'était toujours pas décidée. Dahlia tenta de l'atteindre en émettant des hypothèses. Elle venait de rendre les choses vraiment claires. Finalement le problème ça n'était pas que Diego, c'était aussi eux. Elle n'était pas prête à prendre le risque d'officialiser, de se lancer réellement dedans et que ça ne marche pas. « Et si tu passais à côté d'une belle histoire parce que tu as peur de t'engager ? » Lui demanda Parker. Il retournait chacune de ses paroles contre elles. Il voulait qu'elle prenne conscience des choses. Parker n'avait pas l'habitude de ménager les gens, il disait ce qu'il pensait que ça plaise ou non. Il voyait comment Diego maternait sa sœur et il n'était pas d'accord avec ça. Il ne pensait pas que c'était lui rendre service. Elle avait certes une maladie mentale, mais elle n'était pas idiote, elle n'était pas folle et elle n'était pas une enfant. Elle devait prendre ses responsabilités comme l'adulte qu'elle est. C'est ainsi qu'il ne se démonta pas devant les arguments de Dahlia. « C'est tellement ironique parce qu'on me critique pour ça, mais tu es encore pire que moi. » Lâcha-t-il. Il en avait assez de passer pour le mauvais gars parce que ici quelqu'un blessait l'autre c'était bien elle. « Pourquoi est-ce que tu as tellement peur de vivre ? » Lui demanda Parker. Il l'a poussait dans ses retranchements afin qu'elle soit enfin honnête avec lui et elle-même. Il voulait qu'elle cesse de se cacher derrière son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mar 13 Déc - 20:22


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

« Tu as raison », concéda finalement Dahlia alors que Parker mettait les choses au clair : si quelqu’un devait perdre Diego, c’était lui. La fratrie Hopkins était trop liée pour que quoi que ce soit puisse se mettre au travers de leur amour. C’était indéniable. Dahlia était convaincue qu’elle et lui pouvaient vivre une belle histoire mais à terme ? Elle avait des doutes vis-à-vis de sa pathologie. S’en fût trop pour Dahlia lorsqu’il lui indiqua qu’elle était pire que lui ; elle commença à pleurer. Toutefois, Dahlia le faisait tout en pudeur et en retenue, tentant de refouler vainement des larmes qu’elle essuyait dès qu’elles roulaient sur ses joues. « Je suis désolée », balbutia-t-elle, réalisant qu’elle le blessait en refusant de choisir. Parker s’engageait avec elle, en quelque sorte, en souhaitant être honnête avec Diego et elle, elle restait silencieuse. C’était un pas certain pour quelqu’un avec un tel passé de séducteur. Pour elle. Il le demandait pour elle, pour eux mais elle bloquait. « Parce que j’suis folle, Parker ! », s’exclama-t-elle en accompagnant sa parole d’un grand geste de la main traduisant l’évidence de la situation. « Je sais bien que tu as conscience de ce que je suis puisque tu t’occupes de moi depuis des mois mais … sérieusement, tu te vois un avenir avec quelqu’un comme moi, Parker ? », sanglota la blonde, désemparée. Ses mains tremblaient alors qu’elle terminait de gober sa fournée médicamenteuse de la matinée. « Tu mérites mieux que ce que j’ai à t’offrir » conclut Dahlia en essuyant ses joues tout en reniflant. Elle ne voyait pas comment un homme sportif et plein de vie comme Parker pouvait être heureux dans une vie à deux avec quelqu’un comme elle, souffrant de dépressions chroniques, d’hallucinations, d’hypersensibilité mais encore de paranoïa. « Robbie est parti et tu finiras par le faire, aussi », conclut-elle en évoquant son ex compagnon, qui avait rompu, effrayé par l’ampleur de sa pathologie psychique.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mar 13 Déc - 20:55

Parker ne supportait pas de l'entendre dire qu'elle était folle, ce mot le rendait dingue. Il avait vu des gens traiter son frère de fou parce qu'il est bipolaire et ça ne lui plaisait pas. Il déteste que dans cette société on mette les gens dans des boites. « Je ne veux jamais t'entendre dire ça d'accord ? » Lui ordonna Parker. Il était inflexible sur ce point. Il ne voulait ps qu'elle évolue en pensant qu'elle est folle. C'est ainsi qu'elle risquait de se laisser aller et de faire de mauvais choix. « Tu n'es pas folle, tu as une maladie c'est différent. Si tu veux mon avis, ton souci c'est que tout le monde s'évertue à te traiter comme cette chose fragile qui peut dérailler à tout moment, mais tu n'es pas fragile. Tu es une battante, tu es tellement de choses, mais tu n'es pas folle. » Lui expliqua le beau brun. Il n'y allait pas avec le dos de la cuillère. Il critiquait ouvertement la façon dont Diego traitait sa petite sœur. Il ne lui rendait pas service et Parker savait de quoi il parlait. Il avait aussi au passage souligné ses qualités qu'elle sous-estimait. La remarque de Dahlia le blessait parce qu'elle le comparait avec son ex. Il n'avait pas envie qu'on le compare. Il est un être unique, à part. Il aurait aimé qu'elle lui donne plus de crédit. Au moins, il comprenait alors qu'elle avait peur qu'il finisse par la quitter, elle avait peur qu'on l'abandonne. Elle avait peut-être besoin d'être rassuré. Parker était cependant, plus doué pour crier que pour rassurer. « Je ne suis pas Robbie, je ne partirais pas. Je savais très bien dans quoi je m'engageais. Peut-être que c'est différent, mais mon frère aussi est malade et je connais mes limites. » Lui répondit Parker d'un ton sur de lui. Il refusait qu'on le compare. Il lui rappelait aussi la maladie de son frère. Ce n'était pas un secret puisqu'il lui en avait parlé dès le début et ça les avait rapproché. « Je n'aurais jamais tenté quoi que ce soit si c'était pour partir. » Rajouta-t-il. Il voulait qu'elle comprenne qu'il ne comptait pas partir, mais il ne pourrait pas entrer réellement dans sa vie si elle ne l'aidait pas. Elle devait le laisser entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mar 13 Déc - 21:15


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Parker l’interdisait de répéter qu’elle était folle pourtant, intérieurement, Dahlia en était convaincue. Chaque fois, il la rappelait à l’ordre, lui rappelant ses qualités. Elle sourit timidement tout en arrachant une feuille d’essuie-tout pour se moucher suite à ses larmes. Elle secoua bêtement la tête de bas en haut comme une enfant à qui on fait promettre de ne pas recommencer. Ses mots lui donnaient du baume au cœur d’autant plus qu’il semblait moins froid avec elle. Il avait raison : tout le monde la couvait que ce soit ici, avec son frère, ou au travail, avec son patron ou son ex, qui était également son collègue, Robbie. D’ailleurs, Dahlia évoqua ce dernier. Elle n’en avait jamais parlé longuement avec Parker. Il savait juste son prénom et qu’il était parti en apprenant sa pathologie ; il ignorait qu’il était le seul homme qu’elle avait aimé, jusqu’à maintenant. Mais aujourd’hui, Parker menaçait de lui voler sa place, très sérieusement même si elle-même menaçait de tout foutre en l’air. Parker semblait sûr de lui. Cela lui faisait tellement plaisir qu’elle ne pu s’empêcher, malgré la complexité de leur relation actuelle, de prendre Parker dans ses bras en enserrant ses bras autour de son torse musclé. Elle plaqua sa tête blonde contre ses abdominaux en fermant les yeux, écoutant les battements du cœur du brun. « J’ai peur de te faire du mal en crise », confessa-t-elle. Elle se faisait du mal, certes, mais on l’avait bien prévenu : elle pouvait, en pleine démence, en faire aux autres. Toutefois, les risques étaient limités grâce à la prise de médicaments. Il n’existait toutefois pas de risque 0. « Tu n’es pas que mon ‘’infirmier’’, Parker. Tu dois trouver ta place de … petit-ami et j’ai peur de ne pas te la donner à ta juste valeur ». Au moins cette conversation avait le mérite de mettre les sentiments de Dahlia mais surtout ses craintes, en pleine lumière.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mar 13 Déc - 22:12

Parker était finalement soulagé d'avoir cette discussion avec elle. Dahlia semblait prendre conscience de ce qu'il disait, elle semblait le croire et le laisser un peu plus entrer. Elle allait lui ouvrir son cœur et ils pourraient peut-être trouver une solution. Lorsque Dahlia le pris dans ses bras il se laissa faire. Il sentait qu'elle avait besoin d'être prise dans les bras, serrer fort. C'est ce qu'il fit d'une façon plus tendre. Ce n'était pas la meilleure des idées pour se faire entendre, mais il ne pouvait pas la laisser ainsi. Parker comprenait maintenant que le problème ne se situait pas avec Diego du moins pas uniquement. C'était aussi elle qui avait grandement peur de l'avenir. Elle craignait de le blesser, elle se faisait peur toute seule. Elle était encore fragile et elle préférait s'interdire de vivre plutôt que de prendre des risques. « J'entends ce que tu me dis et je ne dis pas qu'il n'y a aucun risque, mais ça serait dommage de ne rien tenter par peur. On avisera en conséquence, tu ne penses pas ? » Lui demanda Parker. Cette fois-ci il n'y avait pas de bonne ou de mauvaise réponse. Il voulait savoir ce qu'elle pensait. Si elle restait bloquée il n'y pourrait rien. Elle devait prendre ses propres décisions. La jeune femme avait peur de ne pas lui donner sa place parce qu'il ne l'avait pas prise. Il s'en rendait compte. Il était devenu son infirmer et il devrait devenir son petit-ami. Il devrait la laisser apprendre à s'occuper d'elle-même. « Tu as raison je dois retrouver ma place, moins te couver. Si tu m'en laisses l'opportunité. » Lui répondit le beau brun. Encore une fois il lui laissait le choix. Si après tout ça elle décidait qu'elle n'était pas prête, il le comprendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mer 14 Déc - 18:57


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Son soulagement fut indescriptible lorsque Parker la prit dans ses bras. Elle profita de cette étreinte, soupirant d’aise tout contre lui. Le beau brun proposait d’aviser en conséquences et de se laisser aller, de prendre le risque. Dahlia se mordit l’intérieur de la joue, mordant sa peau et la mâchouillant nerveusement. « Si » couina-t-elle doucement tout en s’éloignant à contre cœur de l’étau musclé et rassurant des bras de Parker. Elle lui fit remarquer qu’il fallait qu’il trouve sa véritable place de petit-ami. Moins la couver mais continuer à le faire, toutefois, car elle était câline et tactile. Parker était d’accord avec elle et contrairement à ce qu’elle craignait, il n’était en rien vexé et considérais cela plutôt comme une bonne idée. De nouveau, il laissait le choix à Dahlia. Tendrement, elle entrelaça ses doigts à celui de Parker. « Je veux nous donner une chance », articula-t-elle-même si au fond, elle n’avait aucune envie de révéler leur relation à Diego. Elle chercha son regard pour lui prouver combien elle était sincère mais celui-ci brillait encore d’inquiétude. « Est-ce qu’on peut juste attendre que sa compétition soit passée ? », demanda-t-elle avec un regard suppliant. Diego était un sportif et un évènement important dans sa carrière allait prendre lieu dans quelques jours – environ une semaine -. C’était capital et il s’entraînait pour cela depuis des mois. Dahlia ne voulait pas être la cause de son échec parce qu’il n’était pas dedans, en colère ou contrarié. Cela lui laisserait également le temps de savoir comment lui annoncer mais aussi pour Parker, de trouver une véritable place à ses côtés au-delà de celle d’infirmier personnel. « Après ça, je te promets, je lui parlerai de nous et … je ne te cacherai plus » 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Ven 16 Déc - 20:39

Parker avait l'impression d'avoir réussi à prouver ses arguments. Elle baissait sa garde et se montrait plus raisonnable. Elle acceptait de lui laisser sa place, il essayerait de faire des efforts. Il savait que lui lancer un ultimatum n'était pas forcément la situation. Dahlia semblait sincère dans ses paroles et sa démarche. On aurait dit qu'elle avait vraiment envie de leur doner une chance. Il avait envie que ça puisse marcher entre eux. Ils devaient se doner une chance au risque d'avoir des regrets et de se demander éternellement et si ? Il avait envie de saisir sa chance, l'occasion et d'être heureux. Il se fichait bien qu'elle soit malade ou que ça soit difficile. En tout cas, il comprenait sa requête. Il était à la fois le meilleur ami, mais aussi l'agent de Diego. Il devait penser à sa carrière et il ne se pardonnerait pas de ruiner ses efforts. Il devait alors remettre son projet à plus tard. Parker espérait que Dahlia n'essayait pas de gagner du temps pour trouver un moyen de s'échapper. Elle avait leur avenir entre les mains. « Je suis d'accord pour attendre, je ne voudrais pas que ça mette en péril sa réussite. Cependant, si après ça tu n'as pas le courage de lui en faire part on ne pourra pas continuer. Je ne supporterais pas d'être ton secret. » Lui répondit Parker. Sa réponse était en demie-teinte il le savait, mais elle devait aussi comprendre sa position. Il avait envie de lui faire confiance, de la croire alors il lui donnait l'occasion de lui prouver qu'il a raison de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Ven 16 Déc - 20:51


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Son cœur battait follement dans sa poitrine en attendant l’approbation de Parker. Certes, c’était pour partiellement gagner du temps mais c’était important à ses yeux que son frère réussisse sa compétition. Elle put difficilement cacher son soulagement lorsque Parker donna son accord. Toutefois, le brun n’était pas dupe et ne lâchait rien. Elle opina du chef, en silence avant de se hisser sur la pointe des pieds pour pouvoir être à sa hauteur. Là, elle frotta timidement son nez contre celui du jeune homme tout en entourant sa nuque de ses petits bras. Puis, délicatement, Dahlia vint embrasser Parker. Ce contact lui avait horriblement manqué. Du bout des doigts, elle s’amusa à caresser les mèches brunes dépassant très faiblement sur sa nuque tout en continuant de l’embrasser. « Je déteste lorsque nous sommes en froid », confessa-t-elle tout en reculant, gardant son regard dans le sien. Le cœur allégé, soulagée, elle prit sa tasse de café pour aller s’installer sur le canapé, en tailleur, observant le chat de Diego qui s’étirait lascivement après une longue nuit de sommeil. Dahlia se tourna vers Parker, attendant qu’il vienne la rejoindre. Elle voulait rattraper le temps perdu et l’avoir au creux de ses bras. Elle croyait réellement l’avoir perdu même s’il faudrait encore qu’elle fasse de nombreux efforts sur elle pour que ce ne soit pas le cas. Rien n’était encore gagné. Même fasse à d’autres femmes, Dahlia n’était pas confiante. Parker était un séducteur, qu’est-ce qui le retenait auprès d’elle ? Elle n’en savait rien. Elle se trouvait fade, affreusement banale. « Il est parti y’a longtemps ? », demanda-t-elle au sujet de Diego afin de savoir combien de temps il lui restait, seule avec lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Sam 17 Déc - 17:10

Parker ne pensait pas que le dénouement de ce désaccord se finirait aussi bien et surtout dans un tel compromis. Ce n’était pas dans sa nature. Dalhia savait comment lui réchauffer le cœur, lui faire baisser sa garde. Il ne résistait jamais lorsqu'elle frottait son nez contre le sien. Un geste qui peut apparaître anodin, mais qui laisse transparaitre toute la tendresse qu'ils ont l'un pour l'autre. Parker n'a jamais laissé aucune femme être aussi proche de lui et c'est ce qui l'effraie. Il prend le plus difficile des choses : celui de souffrir. Dahlia avait beau lui assurer qu'elle réglerait les choses après la compétition, il sentait qu'elle était encore effrayée à cette idée. Il n'avait pas envie de devoir abandonner leur relation, mais il n'avait plus envie de se cacher. L'espace de quelques jours il allait baisser sa garde et attendre que le temps passe. Dahlia continua à le faire sourire lorsqu'elle lui confia qu'elle détestait lorsqu'ils étaient en dispute, il partageait ce sentiment, mais parfois il n'avait pas le choix. Elle ne lui laissait pas d'autres choix. Cependant, ils allaient devoir s'y habituer parce que ça ne serait pas leur dernière dispute, c'est ça aussi la vie de couple. « Moi aussi .. » Lui confia Parker à son tour en évitant son regard. Il n'aimait pas se sentir vulnérable. Il n'avait jamais été à l'aise avec les sentiments et les démonstrations. Il voyait ça comme une faiblesse, mais avec Dahlia c’était différent. « Il y a une demi-heure. » Lui répondit le jeune homme. Il n’avait pas compris pourquoi elle lui demandait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Sam 17 Déc - 20:19


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Dahlia opina du chef. Si Diego était parti une demi-heure plus tôt, il restait environ une heure de libre à l’appartement qu’elle partageait avec lui et Parker. Après des jours en froid, distants, elle avait besoin d’être près de lui. Voilà pourquoi elle posait cette question qui pouvait sembler stupide. Dahlia se leva et retourna se lover dans les bras de Parker, sans l’ombre d’une hésitation et avec détermination. Ils n’avaient pas encore franchis un certain cap, intime, Dahlia n’étant pas prête, psychologiquement, à dévoiler ce corps qu’elle détestait. Toutefois, tactile et câline, elle appréciait être dans ses bras et glisser simplement sa main sous son tee-shirt, sentant ses muscles finement ciselés et entretenus qui devaient toutes les rendre folles, elle y comprit. Dahlia vint l’embrasser, de nouveau. « Cela nous laisse un peu de temps pour tous les deux », expliqua-t-elle. Elle le regardait, les yeux brillants, béate d’admiration. Parfois, Dahlia avait du mal à réaliser qu’un séducteur comme Parker avait l’envie de se poser avec une fille comme elle, somme toute banale. Ses doigts glissèrent sous le tee-shirt du brun pour caresser sa peau, s’amusant avec la fine ligne de poils qui remontaient du bas de son ventre vers son nombril. Comme pour le rassurer mais également se rassurer elle-même face à la situation, à ses mensonges qui continuaient tout de même, Dahlia ajouta : « Je te promets que bientôt, nous n’aurons plus à nous cacher auprès de Diego ». Etait-ce une promesse sincère ? Honnêtement, pas tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Dim 18 Déc - 19:16

Depuis le début de leur relation Parker avait été patient avec la jeune femme. Lui qui avait une réputation de séducteur n’avait toujours pas conclu avec elle pourtant, il ne se montrait pas pressant. Il savait qu’elle avait besoin de temps et il refusait de la brusquer à faire quelque chose dont elle n’était pas prête. Néanmoins, ce manque de contact physique était nouveau pour lui et difficile à gérer. Il était forcément très attiré par elle, mais il se contrôlait. C’est sûrement pourquoi il n’était pas très tactile avec elle. Il avait peur qu’elle n’interprète mal les choses et d’être frustré. Dahlia ne semblait pas s’en apercevoir et elle se montrait tactile en sa présence. S’il ne l’a connaissait pas il penserait qu’elle a une idée derrière la tête, mais il sait bien que non. Il doit alors ne pas se laisser aller à être attiré par la jeune femme ce qui est très difficile pour lui. Chaque geste qu’elle a envers lui est compliqué à comprendre. Un autre homme se serait servi de ce mensonge pour devenir intime, mais pour Parker c’était hors de question. Il ne voulait pas qu’elle sente qu’elle a besoin de se rattraper en couchant avec lui. Il a envie qu’elle en ait aussi envie un jour. « C’est certain. » Lui répondit Parker lorsqu’elle lui promis que bientôt ils n’auront plus à se cacher. Il n’avait pas entièrement confiance en ses paroles, mais il lui montrait qu’il était très sérieux à ce propos. Il ne lui laisserait pas le choix. Soit elle dira la vérité soit malheureusement ça sera la fin de leur belle histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Lun 19 Déc - 19:40


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Parker n’était clairement pas le petit-ami le plus démonstratif qu’il soit. Dahlia, quant à elle, avait également des tords puisqu’elle n’était pas la compagne la plus … agréable à vivre. Elle enchaînait parfois les crises d’angoisse et n’était pas à l’aise trop proche d’un homme. Dahlia n’avait pas encore franchi le cap de l’acte charnel avec lui. En fait, c’était arrivé de très rares fois, en tout et pour tout. Parfois, elle se demandait même si elle n’était pas asexuée. Parker ne semblait pas dupe à ses paroles et Dahlia sut qu’elle n’avait fait que repousser le problème et l’affrontement avec Diego comme avec lui. Se détachant du brun, elle sentit une bouffée d’angoisse la submerger si bien qu’elle préféra se détourner. Dahlia vint saluer son chat, attendrie et réfléchissant à la situation. Avait-elle d’autres choix ? Non. Clairement pas. Elle tenait à Parker. Elle l’aimait, même, très certainement. Le perdre ne lui semblait pas envisageable. Sans lui, elle savait qu’elle retomberait certainement. Il était plus qu’un ami, il était son confident, celui qui prenait soin d’elle plus que quiconque. Il ne fallait pas qu’elle se foire sur ce coup-là. Dahlia avait la pression. « Qu’est-ce que tu as prévu, aujourd’hui ? », demanda-t-elle, curieusement, pour combler ce silence gênant qui s’imposait progressivement dans le petit salon chaleureux de la colocation. « Je crois que je vais essayer de changer de boulot », finit-elle par avouer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 70

MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   Mer 21 Déc - 16:55

Soudain, l’ambiance changea considérablement. Il y a quelques secondes la jeune femme semblait heureuse que son petit-ami lui donna un sursis, elle était démonstrative et heureuse. Cependant, elle semblait changer d’habitude en comprenant qu’il ne lâcherait pas le morceau, qu’elle ne faisait que gagner du temps. Parker essayait de lui donner le bénéfice du doute, il ne voulait pas se dire qu’elle n’allait finalement pas tenir ses engagements. Il espérait qu’elle tenait assez à lui pour se lancer d’ici quelques jours. Néanmoins, il sentait qu’il y avait aussi autre chose. Son humeur avait changé. Il ne savait pas toujours sur quel pied danser. Il se demandait si un jour elle aurait le courage de lui dire ce qui n’allait pas. Il n’avait pas envie de devoir toujours la sonder. « Je pensais aller m’occuper de quelques dossiers et toi ? » Lui répondit Parker. Il n’essayait pas de chercher un moyen de sortir de la maison, mais c’est vrai que cette ambiance était pesante et il ne savait pas vraiment quoi faire. Il ne se sentait pas tout à fait à l’aise. Soudain, la jeune femme lui fit une révélation qui sorti de nulle part ce qui le laissa perplexe. « Si celui dans lequel tu es ne te convient pas tu devrais. » Lui confia le beau brun avec un sourire compatissant. Il essayait de l’encourager au maximum. Il ne savait cependant pas comment faire. Il avait l’impression qu’elle disait ça sans vraiment être convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: freeze you out /dahlia   

Revenir en haut Aller en bas
 
freeze you out /dahlia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les rendez vous aux jardins d'Alençon le 2 et 3 juin
» how empty everything is (dahlia)
» Patrouilleur rapide "GLAIVE"
» DAHLIA - M786 (1955-1973) puis A736 (1973-1990) : ce qu'il faut avoir lu ou vu
» BF3 Freeze au bout de 5 minute de jeu Help !!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: chapter three/ after the rainbow :: version une-
Sauter vers: