AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 home is where the wi-fi connects automatically (ava)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 114

[sun is rising]
In my pockets :
Friendships:
Availability: français/english, (x)

MessageSujet: home is where the wi-fi connects automatically (ava)   Ven 9 Déc - 15:25

Il constate avec délice, alors qu’il approche de la maison qu’il partage avec sa colocataire depuis plus de trois ans, que des lumières sont allumées à l’intérieur. Signe équivoque qu’Ava n’était pas en cavale et qu’il ne rentrait pas dans une demeure vide, que les chats n’étaient pas laissés à eux-mêmes, qu’il y aurait un peu de vie dans l’autrement bien trop grande maison. Il avait lancé son annonce (chapeautée du pourtant ignoble titre de « coloc recherché(e) », qui témoigne de son éloquence) avec peu d’espoir de trouver, mais s’était retrouvé avec une colocataire exceptionnelle. Il ne regrettait pas d’avoir lancé une telle bouteille à la mer, d’avoir plongé sans même trop savoir à quoi s’attendre. « Ava, t’es là? » qu’il chantonne alors qu’il entre, jetant un coup d’œil à l’intérieur de la maison sans apercevoir la blonde crinière de la demoiselle. Les chats, toutefois, ont bien entendu l’arrivée du docteur, qui s’empresse de se mettre à genoux sur le parquet pour gratouiller les petites boules de poil. Dès que la blonde avait emménagé, avec Hamilton, Oliver avait su qu’il lui fallait un compagnon, histoire qu’il ne se sente pas trop seul pendant les longues journées. Le nom du second félin s’était imposé de lui-même. « Elle est où ta maman, hein Hamilton? » La voix haut perchée, les sourcils relevés, il regarde l’animal avec intérêt, tandis que ce dernier n’est intéressé que par les doigts du docteur sur le sommet de sa tête.

Oliver passe à la cuisine, où il entreprend de défaire les quelques courses qu’il a cru bon d’acheter avant de rentrer. Des essentiels, principalement : du lait pour les sempiternels bols de céréales, dévorés tard le soir devant la télé, de la nourriture pour chats, quelques fruits et légumes de saison, mais surtout, une surprise qu’il avait achetée à Ava pour lui faire plaisir. Il n’avait jamais eu la chance d’être complice avec sa sœur et la blonde en faisait largement les frais. Oliver n’était pas mécontent de s’être constitué une petite famille à Redcliff, même si la moitié de celle-ci était du règne animal. Il entend les pas rapides de la jeune femme dévaler les escaliers et il remet l’article-mystère dans le sac, l’air de rien, le temps de la saluer comme il se doit. « J’ai ton courrier », fait-il en lui tendant quelques enveloppes soigneusement scellées et un magazine qu’il avait pêchés dans la boîte aux lettres. Pour lui, des factures, notamment; un peu de pub non sollicitée, aussi, des pamphlets des pizzérias du coin qu’il balance instantanément au recyclage avant qu’Ava ne cède à la tentation. Pour elle, sans doute la même chose, mais au moins, elle avait de quoi se divertir aussi. Peut-être qu’on devrait s’abonner à Martha Stewart, songe-t-il alors qu’il range le lait dans le réfrigérateur. « Alors, ta journée? T’es arrivée tôt, tu t’es pas déjà fait virer quand même? » Il la taquine et ça se voit dans son visage; le nez plissé et l’ébauche d’un sourire qui trahissent la profonde affection qu’il a pour Ava.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 396

[sun is rising]
In my pockets :
Friendships:
Availability: fr/en - oliver, leo, tc

MessageSujet: Re: home is where the wi-fi connects automatically (ava)   Mar 13 Déc - 23:35


Well, hot and heavy pumpkin pie
Chocolate candy, Jesus Christ
Ain't nothing please me more than you
Home, let me come home
Home is wherever I'm with you


Balade. Tu es complètebent balade. Tu l'étais déjà en te levant ce batin-là bais la journée n'est pas allée en s'abéliorant. Tu as l'impression d'avoir du frobage blanc dans la tête. Leo a d'ailleurs tellement eu pitié de toi qu'il a fini par te dire de rentrer chez toi peu de temps après le déjeuner, après que tu ais répondu « J'ai une balle dans le canon, j'dois te laisser » au téléphone, à votre contact du club de basket de la ville. Un temps libre que tu aurais pu utiliser pour terbiner tes cadeaux de Noël bais non, tout ce que tu as réussi à faire, c'est rentrer à la baison et te réfugier dans ta chambre, la couette rebonté jusqu'au benton, Habilton couché contre toi. Tu allubes la télé sur un vieux téléfilb à la noix bais tu tombes bien vite dans les bras de Borphée. Tu détestes être balade et te sentir vidée de toutes tes forces. Heureusebent pour toi, tu as au boins l'avantage de vivre avec un bédecin, ce qui t'évite de passer par la case salle d'attente.
En parlant de bédecin, tu es réveillée par la porte d'entrée qui claque et la douce chaleur dégagée par Habilton qui s'envole. Tu ebets un grognebent, ouvrant péniblebent les yeux. C'est ton colocataire qui rentre à la baison : « Ava, t’es là ? ». Tu essayes de lui répondre bais la seule chose qui sort de ta bouche est un nouveau grognebent. L'envie de voir Oliver prenant finalebent le dessus, tu réussi balgré tout à t'extirper de ton lit et à le rejoindre dans la cuisine, dévalant l'escalier à tout vitesse. Tu es toujours heureuse de le voir rentrer à la baison. Toi qui n'a jamais eu de frère ou de soeur, Oliver est un peu le grand frère protecteur que tu aurais aibé avoir pendant les quinze prebières années de ta vie. Les moqueries sur ton acné en boins. Il fourre suspicieusebent quelque chose dans son sac alors que tu franchis la porte de la cuisine. « J’ai ton courrier » te dit-il, te tendant quelques lettres et le bagazine de société auquel tu t'es abonnée récebbent. « Ce pornithorynque est un salopare » titre le bagazine. Ou plutôt « Cet ornithorynque est une espère rare », une fois que tu réussis à voir clair de nouveau. Décidébent, bêbe après avoir dorbi tout l'après-bidi, ça n'allait pas bieux pour toi.
« Alors, ta journée? T’es arrivée tôt, tu t’es pas déjà fait virer quand même ? », te charie-t-il alors que tu lèves les yeux au ciel devant ta facture de téléphone. Tu lui tires la langue, cobbe le ferait une gabine de dix ans à son frère de douze ans. Les bicrobes ne te font pas gagner en baturité apparemment. « C'est pas drôle, je suis balade. Et je déteeeeeeeeeste être balade » te plains-tu, t'étalant de tout ton long sur la table de la cuisine. Une vraie loque. Tu te prépares à aller fouiller le frigo à la recherche de restes oubliées, te souvenant soudain du geste suspicieux de ton colocataire lors ton entrée dans la pièce. Tu fronces les sourcils : « Qu'est-ce que tu caches là-dedans ? C'est bon cadeau de Noël ? Est-ce que c'est bon cadeau de Noël ? ». Et sans vraiment attendre de répondre, tu te jettes sur le sac, extirpant un exemplaire flambant neuf de l'édition deux billes dix-sept du calendrier « Des hobbes et des chatons ». Deux de tes plus grandes passions réunies dans un seul calendrier, le rêve. Ton colocataire te connaissait décidébent très bien. Tu affiches un sourire béat, serrant le calendrier contre toi. A cet instant précis, il était difficile de croire que tu allais fête tes vingt-neuf ans dans l'année à venir. Tu devais absolubent appeler Jezabel pour lui montrer ce petit bijou. « C'est tellement parfait ! Sérieusebent, je t'embrasserai bien mais les bicrobes tout ça, je vais t'épargner ça. Bais berci, c'était exactebent ce dont j'avais besoin aujourd'hui. T'es génial. Cobbent tu as su ? ». Tu affiches un grand sourire. Oliver était exactebent la personne dont tu avais besoin ce soir pour te redonner des forces.

_________________
We rise and we fall and we break and we make our mistakes. and if there's a reason I'm still alive when everyone who loves me has died, I'm willing to wait for it.
clover style:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
home is where the wi-fi connects automatically (ava)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haute Fidélité et Home cinema
» HOME (film)
» Home déco
» HOME - un film de Yann Arthus-Bertrand (1:33:39)
» home déco pour un anniversaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: redcliffe, arizona :: ann arbor street-
Sauter vers: