AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (i am the one thing in life i can control)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 396

[sun is rising]
In my pockets :
Friendships:
Availability: fr/en - oliver, leo, tc

MessageSujet: (i am the one thing in life i can control)   Ven 9 Déc - 10:35


- ava(lon) laurens -
twenty-eight y/o - mr leo austen's assistant - indian legend
date, lieu de naissance: un 4 juillet chaud et étouffant dans la ville de Phoenix, il y a de ça bientôt vingt-neuf ans. nationalité, origines: la bannière étoilée dans le coeur et le sang de tes ancêtres, fiers cow-boys du far-west. statut civil, orientation sexuelle: les hommes réchauffent ton lit et parfois ton coeur, quand ils y restent assez longtemps. c'est à dire pas souvent, tu les fais fuir avant de pouvoir les aimer la plupart du temps. job, statut financier: daddy a commencé à garnir ton compte en banque avant même ta naissance mais tu veux ton indépendance alors l'argent que tu dépenses, c'est le tien. le sien, tu le fais fructifier quelque part, ça servira bien un jour, pour une grande maison ou un beau voyage. situation familiale: fille unique, fille à papa, tu veux aujourd'hui prendre ton envol et voler de tes propres ailes. traits de caractère: audacieuse, expressive, spontanée, drôle, indépendante, gaffeuse, malicieuse, extravertie, impulsive, sarcastique, ironique, ouverte, fière. avatar, crédits: melissa benoist, instagram.
- it's these expressions you never give -
(one) fille unique, tu as toujours été surprotégée par ton père, magnat de la presse à phoenix, actionnaire des diamondbacks et héritier d'un empire hôtelier. s'il rêvait d'avoir un fils, il fit malgré tout de toi sa petite princesse, suivant chacun de tes pas, orientant chacun de tes choix. tu as beau aimer ton père, tu as fini par étouffer et par vouloir prendre ton indépendance en déménageant à redcliffe il y a maintenant quatre ans, après la fin de tes études. mais l'ombre du paternel n'étant jamais bien loin, c'est pourtant grâce à lui que tu as trouvé un emploi ici. (two) si la figure paternelle a toujours été omniprésente et omnipotente au domicile familiale, la figure maternelle a, de son côté, été inexistante. ta mère ne t'a jamais montré la moindre d'affection alors que toi, tu ne demandais que ça. tu sais bien qu'elle n'est pas heureuse avec ton père et ne l'a jamais vraiment été - il ne passe pas beaucoup de temps à la maison et il en passe encore moins depuis que tu as déménagé à redcliffe - mais tu n'arrives pas à expliquer le fait qu'elle te repousse de la sorte. tu n'auras sans doute jamais de réponse à cette question et ça crée un trou béant dans ton coeur. (three) tu es née dans la ville de phoenix, arizona, et tu y a passée toute ton enfance, toute ton adolescence et le début de ta vie d'adulte jusqu'à ton déménagement à redcliffe il y a de ça quatre ans. et pourtant, tu détestes cette ville, berceau du far-west et des pionniers. il y fait trop chaud, trop sec, les gens y sont trop rustres et trop républicains. tu profitais souvent de l'été pour t'enfuir à la campagne où l'air est plus frais et tu as fait le choix de déménager dès la fin de tes études de journalisme. (four) tu es épileptique depuis l'enfance, ce qui explique en partie le fait que ton père ait toujours cherché à te surprotéger. si ta dernière crise remonte à plusieurs année maintenant et que tu as pu stopper ton traitement - ou du moins le ralentir -, cette maladie a pourri ton enfance et ton adolescence : tu ne pouvais jamais rester seule ou t'enfermer dans ta chambre comme n'importe quelle ado de ton âge, ton père avait toujours peur qu'il t'arrive quelque chose et s'était armé d'un bataillon de gouvernantes pour te surveiller en permanence. l'enfer. (five) après avoir réalisé un bachelor et un master en journalisme à l'université de phoenix, tu as décidé de déménager à redcliffe pour prendre l'air et surtout pour prendre ton envol. tu as d'abord travaillée comme pigiste pour plusieurs titres de presse avant d'être embauchée il y a maintenant un an par le principal journal de redcliffe - grâce à ton père, il faut le dire. tu es entrée dans l'entreprise en tant qu'assistante du rédacteur-en-chef de la rubrique sport. s'il s'est dès le début montré complètement imbuvable, il est petit à petit devenu trop tactile, laissant traîner ses sales pattes sur tes hanches ou ton décolleté. il a franchis le pas de trop en essayant de t'embrasser dans l'ascenseur et a cherché à te renvoyer quand tu as menacé de le dénoncer. heureusement, un jeune journaliste, leo austen, t'a rattrapé au vol et t'a proposé d'être son assistante. une aubaine. tu lui es aujourd'hui redevable au centuple et même s'il est exigeant, vous devenez peu à peu très complice. il sait qu'il peut compter sur toi et vice-versa. (six) tu es fille unique et ça t'a toujours manqué de ne pas avoir de frère ou de soeur. tu ne sais même pas pourquoi tes parents n'ont pas eu d'autres enfants, ton père rêvait pourtant d'avoir un fils. est-ce que ça a un lien avec la mélancolie et le silence de ta mère ? encore une question à laquelle tu n'aurais jamais de réponse. tu enviais tellement tes copines avec leurs grands frères protecteurs et leurs petites soeur relous. toi, la seule compagnie que tu avais, c'était une gouvernante décrépie, c'est tout de suite moins fun. (seven) tu n'as jamais eu de relation vraiment sérieuse, la plus longue d'entre elles a duré à peine un an. c'est plus fort que toi, dès que des sentiments entrent en jeu et que ça devient un peu trop sincère, tu trouves toujours un moyen ou un autre de tout foutre en l'air, que tu le veuilles ou non. à voir tes amies d'enfance s'installer les unes après les autres, avoir des enfants, tu ne serais pourtant pas contre une belle histoire d'amour. (eight) tu as emménagé à redcliffe il y a maintenant quatre ans et tu adores cette ville. elle est à ta taille et tu trouves les habitants beaucoup plus chaleureux que ceux de phoenix. tu as d'abord emménagé dans un petit appartement et tu as rapidement commencé à tourner en rond toute seule. à vivre avec des gouvernantes presque à longueur de temps pendant ton enfance, tu étais désormais incapable de vivre seule. tu as donc répondu à une annonce de colocation d'un homme de ton âge, arrivé lui aussi de phoenix à la même période, oliver. vous vivez ensemble depuis plus de trois ans maintenant, dans la jolie maison qu'il a acheté, et c'est le bonheur. vous êtes très complices et partagez énormément de choses. que ce soit au niveau du caractère ou de votre histoire, vous vous ressemblez énormément. non, vraiment, tu ne pouvais pas mieux tomber. (nine) tu adores les chats mais ta mère a toujours refusé d'en adopter. aussitôt arrivée à redcliffe, tu t'es empressée d'adopter un chat que tu as appelé hamilton en hommage au père fondateur des états-unis alexander hamilton. après ton emménagement avec oliver, vous avez adopté un deuxième félin renommé franklin, en hommage à un autre père fondateur. tu sens bien que ton colocataire aimerait bien compléter le gang mais tu préfères le faire mariner un peu. (ten) quand tu as eu tes premières crises d'épilepsie, les médecins ont recommandé à tes parents de t'inscrire dans une activité sportive, de préférence un sport collectif où tu ne serais jamais seule sur le terrain. c'est comme ça que tu t'es retrouvée à l'âge de dix ans dans un club de soccer. tu t'es immédiatement prise de passion pour ce sport pour pour les filles de ton équipe. encore aujourd'hui, tu es encore en contact avec presque toutes. depuis quelques mois, ça te démange de te réinscrire dans un club, de retrouver l'adrénaline d'un match et de retrouver ton poste d'attaquante. (eleven) tu portes des lunettes depuis l'âge de huit ans. entre ça et les crises d'épilepsie, on peut dire que tu étais gâtée. à l'adolescence, tu as opté pour les lentilles, ça fait déjà un peu moins intello à ton goût - et à celui des garçons de ton âge. aujourd'hui, tu as tendance à porter tes lunettes au travail - ça te donne un air plus sérieux, plus mature - ou chez toi et à les retirer quand tu sors le soir avec des amis ou autre. (twelve) c'est pas faute d'avoir essayé, tu es une vraie catastrophe en cuisine. Tes talents se limitant à des pâtes, un oeuf dur et un steak hâché, les plats à emporter ou en livraison sont devenus tes meilleurs amis. Au grand désespoir d'Oliver, tu es une adepte des fast food et autres burgers mais tu as la chance d'avoir un métabolisme qui fait que ta ligne n'en souffre pas trop. Heureusement pour toi, tu as également la chance de pouvoir profiter des expérimentations culinaires de ton colocataire et il faut l'avouer, il est bien plus que toi derrière les fourneaux. Pour le remercier, tu le décharges de la corvée de vaisselle en échange. (thirteen) à ta naissance, tes parents t'ont donné le prénom d'avalon. un choix de ta mère visiblement, tu n'as aucun idée d'où ça peut venir et aujourd'hui, elle est bien la seule personne a encore t'appeler comme ça. tu détestes ce prénom et tu te présentes à tout le monde comme ava laurens. tu as d'ailleurs toujours signé tes articles sous ce nom. (fourteen) personne n'est au courant de cette histoire mais il y a cinq ans de ça, tu es secrètement sortie pendant quelques mois avec un joueur professionnel de baseball du club des diamondbacks, club dont ton père est l'un des actionnaires. vous avez choisi de garder votre relation secrète pour que ton paternel ne s'en serve pas pour faire la une de l'un de ses journaux et vous afficher un peu partout en ville. vous avez fini par vous séparez quand il a signé un contrat mirobolant avec une équipe plus importante à l'autre bout du pays. vous ne vous voyiez pas vivre une relation à distance et avez préféré mettre un terme à votre histoire mais tu en gardes un beau souvenir, encore aujourd'hui. tu as continué de suivre sa carrière les années suivantes avec une certaine mélancolie. (fifteen) si tu es un agneau la plupart du temps, tu peux facilement te transformer en véritable lionne dans le cadre du travail. "une lionne souriante en talons hauts et ", dit parfois leo en plaisantant. tu ne recules devant rien pour obtenir un renseignement dont ton patron pourrait avoir besoin. ça te plait, tu aimes ce petit pouvoir.

_________________
We rise and we fall and we break and we make our mistakes. and if there's a reason I'm still alive when everyone who loves me has died, I'm willing to wait for it.
clover style:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 396

[sun is rising]
In my pockets :
Friendships:
Availability: fr/en - oliver, leo, tc

MessageSujet: Re: (i am the one thing in life i can control)   Ven 9 Déc - 10:37


- boys -
(roomate) oliver hayes - en construction.
(big boss/crush) dirk brahms - en construction
(boss) leo austen - en construction
(friend) diego perella - en construction.
(friend) gerry french - en construction.
(ex) othon sterling - en construction.
(ex) parker myers - en construction.
- girls -
(bff) liv bowers - en construction.
(friend) daisy donovan - en construction.
(distrust) sonya brahms - en construction.


_________________
We rise and we fall and we break and we make our mistakes. and if there's a reason I'm still alive when everyone who loves me has died, I'm willing to wait for it.
clover style:
 


Dernière édition par Ava Laurens le Ven 9 Déc - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 396

[sun is rising]
In my pockets :
Friendships:
Availability: fr/en - oliver, leo, tc

MessageSujet: Re: (i am the one thing in life i can control)   Ven 9 Déc - 10:37

à vous I love you

_________________
We rise and we fall and we break and we make our mistakes. and if there's a reason I'm still alive when everyone who loves me has died, I'm willing to wait for it.
clover style:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: (i am the one thing in life i can control)   Dim 11 Déc - 16:01

la meilleure de toutes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 396

[sun is rising]
In my pockets :
Friendships:
Availability: fr/en - oliver, leo, tc

MessageSujet: Re: (i am the one thing in life i can control)   Lun 12 Déc - 14:03

c'toi la meilleuuuuure I love you

_________________
We rise and we fall and we break and we make our mistakes. and if there's a reason I'm still alive when everyone who loves me has died, I'm willing to wait for it.
clover style:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (i am the one thing in life i can control)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(i am the one thing in life i can control)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: chapter three/ after the rainbow :: anciennes fiches-
Sauter vers: